WE ME GIENG / SI ON ALLAIT

WE ME GIENG (SI ON ALLAIT)
Un film d’Alexandre Lachavanne

La fumée des usines chimiques finit de boucher le ciel qui tourne au gris, un couple de cygnes vole au loin, comme une invitation à aller voir, là-bas, plus loin. Si on allait ?

Les vélos sont chargés, le signal est donné, la tribu cycliste prend la route. On y va ! Vent dans les cheveux, la route défile. Comme embarqué sur leur porte-bagage, on voyage vers un autre monde, vers une nouvelle utopie. Temps suspendu de la post-adolescence, vertige devant le vide existentiel, ils sont jeunes, leurs corps s’affirment dans toute leur beauté, leurs yeux sont curieux, leurs lèvres désirent. Dans leur tête, les idées se bousculent, leurs rêves se veulent réalité. Mais le monde qui les entoure est implacable, il veut de la vitesse. Les avions strient le ciel, les TGV déchirent la plaine, les poids lourds occupent l’asphalte, transportant leurs denrées pour un énième voyage. Trouvant leur nourriture dans les poubelles des supermarchés et dans la nature, dormant sous les ponts, ils échappent à toute logique, ils défient les lois. Ils y vont !

We Me Gieng, un road movie à vélo en compagnie d’une tribu nomade d’un genre nouveau.

Production: No Holiday Fun Trip

Distribution: Seed Bombs Films

Ce documentaire a été entièrement autoproduit. Le collectif No Holiday Fun Trip réunit l’ensemble des personnes qui ont apporté leur soutien ou participé bénévolement à la concrétisation du film.

Suivez les sur Instagram @ZAD_A_VELO